Assurez votre projet d’habitation

assurez un projet habitation

Assurez votre projet d’habitation

La construction ou l’acquisition d’une maison est un projet sérieux qui exige de prendre certaines précautions surtout si vous avez opté pour le prêt pour le financer. Comme un prêt immobilier s’étend sur le long terme, des événements inattendus peuvent se produire tout au long du délai de remboursement vous empêchant d’honorer votre engagement et par conséquent, vous exposant à d’éventuels risques. Afin de vous protéger ainsi que les membres de votre famille, il est judicieux de souscrire une assurance emprunteur. En outre, cette forme d’assurance complète l’analyse de solvabilité effectuée par la banque pour valider votre crédit immobilier. Assurez votre projet d’habitation pour garantir tout risque physique comme l’incapacité, l’invalidité et le décès. Elle couvre également les risques tels que le chômage vous permettant ainsi de maintenir votre niveau de vie pendant votre recherche d’emploi. En d’autres termes, elle vise à vous permettre de garder votre bien en cas de problème. Si d’une part elle renforce donc la sécurité de l’opération de financement, d’autre part elle protège l’établissement prêteur en cas de défaut de paiement. Cette assurance est tout simplement idéale pour acquérir une résidence secondaire, pour accompagner les seniors dans leur projet d’achat immobilier ou encore pour les emprunteurs en situation de risques aggravés de santé qui souhaitent devenir propriétaires. Dans tous les cas, assurez votre projet d’habitation pour bénéficier d’un remboursement total ou partiel de votre emprunt auprès de l’organisme prêteur en cas de difficulté. Il est à noter que cette assurance est limitée à la durée de votre crédit immobilier.

Emprunter quand on est diabétique ?

Emprunter quand on est diabétique ? Une question récurrente chez les personnes atteintes de la maladie et qui souhaitent pourtant voir leur projet immobilier se concrétiser. Figurez-vous que les assureurs de prêt immobilier considèrent le diabète comme un risque aggravé. Aussi, la nature du diabète aura-t-il un impact sur la décision des assureurs et ils vous feront payer une prime plus élevée que la normale. C’est la surprime qui peut entraîner des exclusions sur certaines garanties. Si les assureurs tourneront autour du pot avant de vous autoriser le prêt avec une longue procédure incluant la remise de votre dernier bilan cardio-vasculaire, bilan chez l’ophtalmologiste et bilan rénal, il existe aujourd’hui une convention mise en place par les pouvoirs publics Français qui pourra vous faciliter l’accès au crédit. Assurez votre projet d’habitation avec la convention Aeras et bénéficiez de l’assurance d’obtenir plus facilement votre crédit immobilier sans devoir à compléter un questionnaire médical. À cet effet, lors de votre demande de crédit, l’établissement financier vous proposera automatiquement une convention Aeras si votre état de santé ne vous permet pas d’obtenir une assurance aux conditions habituelles. Bien entendu, le prêt vous sera accordé toujours en fonction de votre solvabilité. Et il y aura toujours des surprimes mais elles ne devront pas dépasser 1,4 point en plus du taux effectif global de l’emprunt. Pour avoir les meilleurs taux d’assurance, il vous suffira de comparer les offres en effectuant des demandes de devis auprès de différents prestataires. Il est cependant à noter que la décision du taux d’assurance dépendra entièrement de la date de déclaration du diabète, du type de diabète et la présence ou non de complication.

Demande de crédit pour métiers à risques

Certains métiers considérés « à risque » par les organismes financier impactent la hausse du coût de l’assurance emprunteur. Toutefois, une demande de crédit pour métiers à risques devra être immanquablement assurée. C’est alors le cas pour les policiers, les agents de sécurité, gardien de prison, convoyeur de fonds, militaire, sapeur-pompier, maître-nageur sauveteur, guide de haute montagne, maître-chien, artificier civil ou encore garde républicain. Cette liste n’est pas exhaustive, il vous sera nécessaire de consulter l’assureur pour savoir dans quelle catégorie se situe votre métier. Afin de vous autoriser un crédit immobilier, l’organisme prêteur vous demandera au minimum les garanties décès et perte totale et irréversible d’autonomie. Mais encore, assurez votre projet d’habitation en renforçant l’assurance sur les cas d’arrêt de travail ou d’invalidité temporaire ou permanente. Pour bénéficier des meilleures offres, n’hésitez pas à passer sur un site spécialisé et demander plusieurs devis afin de comparer les tarifs. Préférerez donc un professionnel expérimenté dans ce domaine qui pourra vous garantir la gestion des risques de chaque métier considéré à risque.

Articles de la même catégorie :